Devenir professionnel

Être testeur de jeux vidéo

Ce tutoriel a été publié en 2013 sur la Petite Fabrique de Jeu Vidéo, le blog qui a permis à 82 internautes débutants de réaliser leur premier jeu vidéo, Rose in the Woods.

Le métier de vos rêves ?

Certains d'entre vous ont peut-être déjà rêvé de devenir testeur de jeux vidéo.

A première vue, c'est le plus beau métier du monde : vous seriez payé pour jouer aux jeux vidéo toute la journée, vous testeriez en avant-première les futurs hits, et vous pourriez imposer vos volontés aux développeurs. Génial, non ?

Testeur de jeux vidéo

Sauf que... ce métier n'existe pas !

Il existe en fait deux sortes de testeurs de jeux vidéo : ceux qui font du playtest, et ceux qui font du test QA. Et comme vous en faites déjà sans le savoir sur Rose in the Woods, c'est le moment de vous expliquer de quoi il s’agit !

Découvrez aussi...

Les métiers du jeu vidéo

Le playtest

Le playtest est ce qui se rapproche le plus du cliché ci-dessus... sauf que ce n'est pas un métier !

Quand on est développeur de jeu vidéo, on teste son propre jeu des centaines, voire des milliers de fois. Alors forcément, on devient super fort, on trouve le jeu super répétitif et il devient difficile de se faire un avis objectif.

Comment savoir si le jeu est fun, compréhensible, agréable...? C'est là qu'intervient le playtest : on observe le comportement de joueurs qui découvrent le jeu pour la première fois, et on recueille leurs réactions. Les playtesteurs sont donc des volontaires, pas des professionnels - mais ils sont encadrés par des coordinateurs de playtests qui, eux, en font bien leur métier.

Playtest de jeux vidéo

La première chose à faire, c'est de trouver des playtesteurs. Un playtesteur, c'est n'importe qui qui ne connaît pas le jeu. Pour Rose in the Woods, vous allez pouvoir interroger vos parents, vos frères et sœurs, votre conjoint, vos amis... bref, n'importe qui, pourvu qu'il découvre le jeu pour la première fois !

Le principe du playtest, c'est donc d'observer le joueur dans son milieu naturel. On installe donc le joueur devant le jeu, et on le regarde jouer. Surtout, il ne faut rien lui dire ! Il est bloqué et il demande de l'aide ? On ne dit rien, on note où il est bloqué et on regarde combien de temps il lui faut pour trouver la solution !

Une fois les playtests terminés, on ne prend pas tels quels les retours des joueurs. Ce n'est pas parce qu'un joueur n'a pas aimé tel élément de jeu qu'il faut le supprimer ! On va donc analyser les données recueillies, faire des statistiques et en tirer des conclusions.

Playtest chez Ubisoft
Le laboratoire de playtests chez Ubisoft : des coordinateurs de playtests (à gauche) observent les playtesteurs volontaires (à droite).

Ne vous en faites pas, on reparlera des playtests très bientôt - on essayera d'en organiser pour Rose in the Woods. Et si ça vous tente, sachez que certains gros studios de jeux vidéo recherchent en permanence des playtesteurs de tous âges et tous niveaux : Ubisoft (France ou Canada), Microsoft... Alors si vous avez envie de tester leurs jeux en avant-première et de les aider, n'hésitez pas à vous inscrire !

Le test QA

Le vrai métier de testeur, c'est celui-ci !

Le test QA (Quality Assurance) consiste à repérer tous les bugs, et à les signaler aux développeurs pour qu'ils puissent les corriger. Il faut donc une armada de testeurs qui testent le jeu en long, en large et en travers, et qui essayent volontairement de le faire buguer ("tiens, que se passerait-il si je fonçais droit dans le mur avec mon personnage ?").

Test QA sur un jeu vidéo

L'important, c'est d'être très rigoureux. Un bon testeur QA doit faire le maximum pour expliquer dans quelles conditions le bug s'est produit et en joignant un screenshot ou - mieux ! - une capture vidéo. Il existe des logiciels spécifiques pour reporter les bugs aux programmeurs.

Par exemple, sur la Petite Fabrique de Jeu Vidéo, on m'avait signalé le bug suivant :

Agent17
"J'ai un problème, au niveau 3 je met tout mes alliés et je peux pas déplacer Chouf, Lother et Mister Poulet après les avoir mis, et j'appuie sur le bouton ok et ça fait rien."

C'est bien beau mais... ça ne m'apprend pas grand-chose sur la façon dont le bug s'est produit. Avec un commentaire aussi vague, je peux chercher longtemps ! Heureusement, Hygon a mieux analysé la situation et me fait un commentaire plus clair :

Hygon
"Il semble que le placement de Lother sur le terrain empêche le démarrage de la partie, et bloque le jeu..."

Au moins, là, je sais où chercher : le code de Lother, ou le code des alliés, doit être bugué. Pour affiner encore la recherche du problème, je dois savoir si Lother est le seul à poser problème, ou si tous les alliés sont potentiellement bugués.

Hygon
"J'ai testé le placement de tous les alliés ; le problème n'arrive qu'avec Lother."

Et voilà, avec ça, je sais où chercher et je vais gagner beaucoup de temps !

Si ça vous intéresse, sachez que c'est le genre de travail qui se trouve relativement facilement, y compris pour un stage ! (voir les offres d'emploi sur l'AFJV)

De la même auteure

L'atelier de Lou Lubie

Découvrez le métier d'auteur·e de BD
et soutenez la création d'un livre !

Liste des tutoriels

Découvrez aussi...

Les métiers du jeu vidéo

Me connecter
ou
Je suis nouveau !

Mot de passe oublié ?

Votre compte sera automatiquement créé lorsque vous posterez votre premier dessin.

Pour participer, cliquez sur le bouton "Répondre" en bas du topic de votre choix. Le topic Bienvenue aux nouveaux est l'endroit idéal pour commencer !

C'est parti !